Le Monde: 55 élus appellent la Commission européenne à renoncer au projet d'accord sur le gaz avec l'Azerbaïdjan

Média: Le Monde

La guerre en Ukraine et la menace exercée par la Russie sur les dirigeants européens ont placé la question énergétique au cœur de l’agenda politique. Dans ce contexte délicat, la Présidente de la Commission Européenne s’est rendue en personne à Bakou pour annoncer en grande pompe un nouvel accord visant à doubler les importations de gaz azerbaïdjanais pour diversifier les sources d’approvisionnement de l’Union Européenne. Outre que cette initiative poursuit la course effrénée vers l’exploitation des ressources de notre planète, cet acte place l’Union Européenne en situation d’une nouvelle dépendance envers un État aux aspirations belliqueuses. C’est peu dire que cette annonce glace d’effroi quiconque connaît l’utilisation faite par la dictature à la tête de l’Azerbaïdjan des produits de la rente gazière. Elle entretient non seulement la même caste depuis plus de 30 ans à la tête d’un régime qui s’adonne à toutes les exactions possibles et imaginables en matière de Droits de l’Homme, mais participe également à la course effrénée pour les financements en matière d’armements qui exterminent les Arméniens au Haut-Karabakh ou dans la République d’Arménie. Elle est par ailleurs une réponse du passé, contraire aux engagements de transition écologique et à l’exigence d’une énergie plus verte pour une Union européenne plus souveraine. C’est pourquoi nous demandons instamment à la Commission Européenne de renoncer à ce projet avec l’Azerbaïdjan et aux chefs d’État et de Gouvernement de l’Union Européenne, ainsi qu’au Parlement européen, de ne ratifier sous aucun prétexte un accord qui aurait pour effet de substituer à la dépendance au gaz russe, une dépendance au gaz azerbaïdjanais. La guerre des 44 jours de l’automne 2020 a illustré les desseins épouvantables de l’Azerbaïdjan. A la surpuissance militaire s’est ajoutée l’acheminement par la Turquie de djihadistes servant de supplétifs à l’armée azerbaïdjanaise, et dénoncé par le Président Macron, l’utilisation de bombes au phosphore parfaitement interdites en raison des désastres humains et écologiques qu’elles génèrent et la torture des prisonniers de guerre maintenus dans les geôles azerbaïdjanaises dans le plus grand mépris des conventions internationales. L’Azerbaïdjan a clairement indiqué n’être pas rassasiée par sa victoire militaire. En décembre 2020, alors qu’Erdogan faisait référence à Enver Pacha, l’un des architectes du génocide arménien, le Président Aliev se félicitait d’avoir « chassé les Arméniens comme des chiens » et exprimait ses ambitions sur la région du Syunik (Sud de l’Arménie), le lac Sevan (nord de l’Arménie) et même la capitale Erevan. Depuis, pas une journée ne passe sans que l’armée azerbaïdjanaise utilise les armes et ne prenne des positions sur le territoire pourtant internationalement reconnu de la République d’Arménie en prenant pour cible les populations locales. Erdogan et Aliev utilisent maintenant leur puissance militaire pour imposer à la République d’Arménie, sous couvert « d’un plan de normalisation des relations » l’ouverture sur le territoire souverain de l’Arménie d’un corridor qui relierait la Turquie à l’Azerbaïdjan, créant de fait un bloc, puissant danger qui menacera davantage encore la paix et la sécurité de l’Union européenne. En choisissant l’Azerbaïdjan comme fournisseur de gaz, Ursula von der Leyen affaiblit de fait l’Union européenne. La Commission européenne ne prend pas la mesure de l’histoire qui se déroule pourtant sous ses yeux. Nous lui demandons instamment de renoncer à ce projet.

Signataires :

Sabrina AGRESTI-ROUBACHE Députée des Bouches-du-Rhône; François ALFONSI Député européen; Emmanuelle ANTHOINE Députée de la Drôme; Clémentine AUTAIN Députée de Seine-Saint-Denis; Serge BABARY Sénateur d’Indre-et-Loire; Jérémy BACCHI Sénateur des Bouches-du-Rhône; Azad BALALAS Conseiller départemental des Bouches-du-Rhône; Julien BAYOU Député de Paris; François-Xavier BELLAMY Député européen; Pierre BENARROCHE Maire des 6&8ème arrondissements de Marseille; Christophe BEX Député de Haute-Garonne ; Benoit BITEAU Député européen; Etienne BLANC Sénateur de Paris; Stéphane BLANCHET Maire de Sevran; Valérie BOYER Sénatrice des Bouches-du-Rhône; Sophie CAMARD Maire des 1&7ème arrondissements de Marseille; Damien CAREME Député européen; Marie-Arlette CARLOTTI Sénatrice des Bouches-du-Rhone; Luc CARVOUNAS Maire d’Alfortville; David CORMAND Député européen; Gwendoline DELBOS-CORFIELD Députée européenne; Karima DELLI Députée européenne; Claire PITOLLAT Députée des Bouches-du-Rhône; Brigitte DEVESA Sénatrice des Bouches-du-Rhône; Gilbert-Luc DEVINAZ Sénateur du Rhône, Président du Groupe d’amitié France-Arménie; Olivier FAURE Député de Seine-et-Marne; Rémi FERAUD Sénateur de Paris; Bernard FOURNIER Sénateur de la Loire; Christophe-André FRASSA Sénateur représentant les Français établis hors de France; Claude GRUFFAT Député européen; Jean-Noel GUERINI Sénateur des Bouches-du-Rhône; Sylvie GUILLAUME Députée au Parlement Européen; Présidente de la délégation française des socialistes et démocrates; Yannick JADOT Député européen; Didier JAU Maire des 4ème et 5ème arrondissement de Marseille; Anthony KREHMEIER Maire des 2&3ème arrondissements de Marseille; Julie LAERNOES Députée Loire-Atlantique; Pierre LAURENT Sénateur de Paris; Arnaud Le GALL Député du Val d’Oise; Constance LE GRIP Députée des Hauts-de-Seine; Emmanuel MANDON Député de la Loire; Marie-Pierre MONIER Sénatrice de la Drôme; Renaud MUSELIER Président de la Région Sud; Pierre OUZOULIAS Sénateur des Hauts-de-Seine; Benoît PAYAN Maire de Marseille; Anne-Laurence PETEL Députée des Bouches-du-Rhône; Anna PIC Députée de la Manche; Didier RAMBAUD Sénateur de l’Isère; Bruno RETAILLEAU Sénateur de la Vendée, Président du groupe Les Républicains au Sénat; Michele RIVASI Députée européenne; François ROCHEBLOINE Député honoraire; Caroline ROOSE Députée européenne; Lionel ROYER-PERRAULT Député des Bouches-du-Rhône; Isabelle SANTIAGO Députée du Val-de-Marne; Mounir SATOURI Député européen; Sylvain SOUVESTRE Maire des 11&12ème arrondissements de Marseille; Sarah TANZILLI Députée du Rhône; Marie TOUSSAINT Députée européenne; Martine VASSAL Présidente du Département des Bouches-du-Rhône, Présidente de la Métropole Aix-Marseille; Sonia ZDOROVTZOFF Adjointe à la Mairie de Lyon.

// //