Communiqués CCAF

Le CCAF condamne l’agression turque contre les forces kurdes du YPG

Paru le

Le CCAF condamne l’agression turque contre les forces kurdes du YPG et l’invasion militaire du territoire syrien. L’offensive lancée par Ankara mardi s’inscrit dans la logique criminelle et expansionniste du panturquisme aujourd’hui ravivé par le régime d’Erdogan.

Lire la suite…

Soutien total a Ara Toranian et Sam Tilbian

Paru le

Le CCAF apporte son soutien total à Ara Toranian et à Sam Tilbian, poursuivis par Maxime Gauin, l’un des principaux propagateurs du négationnisme du génocide arménien et de l’arménophobie sur le territoire national.

Lire la suite…

Le CCAF tient à exprimer son entière solidarité à ses frères de la communauté juive

Paru le

Le CCAF tient à exprimer son entière solidarité à ses frères de la communauté juive à nouveau agressés par des comportements antisémites. Ces manifestations de haine et de violence contre une partie de la population qui a payé au prix le plus lourd la montée de l’extrémisme et de l’intolérance sont insupportables, quelle que soit l’idéologie dont elles se réclament.

Lire la suite…

Élections législatives en Arménie

Paru le

Le Conseil de Coordination des Associations Arméniennes de France (CCAF) tient à saluer les conditions dans lesquelles se sont déroulées les élections législatives en Arménie.

Lire la suite…

Jacques Marilossian doit démissionner !

Paru le

Comme la plupart des Français d’origine arménienne, le CCAF a été consterné par la présence de Jacques Marilossian, président du groupe d’amitié France-Arménie à l’Assemblée nationale, à la soirée organisée pour la célébration de la République turque, qui s’est construite - faut-il le rappeler ?

Lire la suite…

Le CCAF déplore la visite en France de M.Aliev et le déjeuner qui sera organisé en son honneur à l’Elysée le 20 juillet

Paru le

Le CCAF déplore la visite en France de M.Aliev et le déjeuner qui sera organisé en son honneur à l’Elysée le 20 juillet. L’accueil réservé à cet autocrate est d’autant plus mal venu qu’il intervient tout juste 4 jours après un rapport accablant du Conseil de l’Europe dénonçant « la torture, l’impunité et la corruption systémique et endémique » qui sévit au sein des forces de l’ordre, de l’armée et du système d’application des lois dans ce pays.

Lire la suite…