Le Conseil national du CCAF s’est réuni samedi 4 décembre à Marseille dans les locaux de la FRA

Le Conseil national du CCAF s’est réuni samedi 4 décembre à Marseille dans les locaux de la FRA. Les 27 membres de cette structure nationale de l’organisation (9 pour chacune des régions - Nord, Centre, Sud) ont traité de l’ordre du jour suivant : 

 

1- Rapport des Présidents sur le mandat novembre 2019-novembre 2022 

Questions

Débat 

 

2- Point sur les situations internes des trois CCAF régionaux

Questions

Débat

 

3- Projet de réforme du CCAF

Questions

Débat

Propositions 

 

4- Dîner du CCAF / Élection présidentielle

 

Le CN CCAF a donné quitus au rapport moral et financier présenté par le bureau national et les coprésidents. L’ensemble des présents a salué l’action qui a pu être menée notamment au niveau des instances politiques du pays durant et après la guerre des 44 jours. Cette action s’est traduite par une forte mobilisation populaire dans les trois régions.  Elle a également donné lieu à un intense travail de sensibilisation qui s’est en particulier soldé par des voeux votés par l’Assemblée nationale, le Sénat et plus de 70 collectivités territoriales en faveur de la reconnaissance de l’Artsakh par la France. Le CN a pris acte de l’aide humanitaire de plusieurs centaines de milliers d’euros qui a pu être apportée à l’Arménie par ses sections du centre et du sud ainsi que l’action qui a été menée pour la libération des prisonniers de guerre arméniens. 

Les 3 régions ont présenté un bilan de leurs activités, qui, bien qu’impactée par la crise sanitaire et le confinement, ont globalement donné les résultats escomptés, en particulier dans le domaine politique, tant au niveau national que régional  

 

Cette réunion a aussi donné lieu à l’ouverture d’un débat de fond sur le rôle du CCAF, ses missions, son organisation et la nécessité de jeter les bases de l’action pour les 20 années à venir, afin de mieux relever les défis et répondre aux menaces qui pèsent sur le monde arménien.  

 

Dans la perspective de mettre en place un système plus inclusif, plus ouvert, plus efficace et assurer une meilleure représentativité de ses membres et des sensibilités des français d’origine arménienne, le CCAF a créé une commission composée de son ancien président Alexis Govciyan, de son ancien secrétaire national et président de la région sud Pascal Chamassian et de son ancien président de la région centre Michaël Cazarian. Elle est chargée de mener des consultations et de proposer de nouveaux statuts qui devront être validés par le Conseil National du CCAF au plus tard en novembre 2022. 

Plus que jamais conscient de la nécessité de l’union dans la situation difficile que traverse le monde arménien, le CN du CCAF s’est engagé à poursuivre son travail dans un esprit de solidarité et en conformité avec les règles du débat démocratique qui président à son fonctionnement.

 

Conseil des sages du CCAF

Partagez: